du 28 avril 2017

ORLÉANS (LOIRET) :

Les cars Ulys deviennent Rémi et misent sur la gratuité pour les scolaires.


 
À la rentrée prochaine, le 4 septembre 2017, le Réseau de mobilité interurbaine "Rémi" transportera gratuitement à bord de ses cars les écoliers, collégiens et lycéens.

Ils sont 108 000 jeunes en Région Centre-Val de Loire à utiliser les transports scolaires, dont 22 500 élèves loirétains qui utilisaient jusque-là le réseau Ulys. Désormais ce sera Rémi !


 

« Le paysage se modifie en profondeur et nous avons la volonté de conjuguer ces deux grands modes de mobilité collective »

FRANÇOIS BONNEAU (président de Région / PS)

 

Grosse évolution sans pour autant révolution

Les circuits pour la rentrée 2017 (qui pour certains utilisent des lignes régulières, pas exclusivement dédiées aux scolaires) ont été calqués sur l'existant, tel qu'ils avaient été organisés par les Départements. Pas de chambardement donc pour les sociétés de transport. 

Une carte intelligente à la rentrée 2018

Le président du conseil régional mise aussi sur le numérique . « À partir de septembre 2018, par exemple, la carte utilisée par le jeune attestera de sa présence à bord du car ». Et d'un clic sur un smartphone, sa famille pourra s'en assurer, se rassurer...


Vous avez dit gratuit ?

Même si la gratuité est évoquée pour Rémi, chaque famille devra débourser 25 euros/an et par élève (dépense plafonnée à 50 euros par famille) pour les frais de gestion et d'émission de carte.

Un tour d'horizon des départements de la Région permet d'apprécier l'économie pour les familles :

  • Dans le Loiret , le transport coûtait jusque-là 132€ pour un écolier ou collégien, 212€ pour un lycéen. Sachant qu'une réduction de 50 % était consentie pour le 2e enfant et la gratuité à partir du 3e.
  • Pour les 16 500 élèves transportés dans le Cher , la dépense par enfant atteignait 60 euros.
  • En Eure-et-Loir , la dépense moyenne atteignait 200 euros.
  • Il fallait débourser 40 € par enfant (30€ si la demande était formulée via Internet) dans le Loir-et-Cher .

L'un des promoteurs de Rémi cite un exemple probant :

« Dans une famille loirétaine comptant un lycéen et un collégien, le transport scolaire revenait à 278€. Ce sera désormais 50€ ! »

Rendez-vous

Afin de promouvoir l'opération, François Bonneau, président de Région, et Philippe Fournié, vice-président, iront à la rencontre du public dans chaque gare routière majeure :

  • mardi 2 mai à 7 h 30, à Blois (Loir-et-Cher) ;
  • mercredi 3 mai à 7 h 30, à Châteauroux (Indre) ;
  • mercredi 3 mai à 12 h 15, à Bourges (Cher) ;
  • vendredi 5 mai, à 7 h 30, à Chartres (Eure-et-Loir) ;
  • vendredi 5 mai, à 16 h 30, à Tours.

Et ils étaient déjà, ce jeudi 27 avril à 16 h 30, à la gare routière d'Orléans.


François Bonneau et Philippe Fournié

 

S'inscrire

 

À partir du 15 mai. Tous les scolaires, de la maternelle à la terminale (hors agglo) bénéficient de la gratuité à la prochaine rentrée. Une inscription est indispensable sur le nouveau portail régional www.remi-centrevaldeloire.fr ou depuis le site actuel. Au-delà du 17 juillet, 10 euros de pénalités seront appliqués (dans la limite de 20€/famille).