HAUTS-DE-FRANCE du 9 janvier 2018

BEAUTOR (AISNE) :

Faute de carte grise, une ville entière privée de ramassage scolaire.


© France 3 HDF.

 
Les habitants de Beautor ne peuvent plus compter sur le ramassage scolaire. Les véhicules sont à l'arrêt, faute de document administratif.

Les conditions d'obtention de la carte grise ont changé, les premières semaines ont été difficiles dans les préfectures... Cela explique certainement cette déconvenue vécue par des habitants de Beautor : le bus de ramassage scolaire est à l'arrêt depuis lundi . En attente de carte grise, le bus ne peut pas sortir de son dépôt. Et pourtant le véhicule est en parfait état, tout a été fait pour le contrôle technique.

Depuis le 6 novembre dernier, l'Etat ne se charge plus de délivrer les cartes grises. Le service est sous-traité et dématérialisé. Il faut passer par internet pour obtenir le précieux document. Les délais se sont donc considérablement allongés. Mais ce n'est pas tout. À cela s'ajoutent des problèmes de paiement. Les mairies payent uniquement via des mandats administratifs  et non par carte bancaire. Pour contourner cet obstacle, le maire de Beautor est passé par un garage qui s'est chargé de régler il y a un mois et demi. Mais la carte grise n'est toujours pas disponible...

L'absence de ramassage scolaire peut donc encore durer plusieurs jours voire plusieurs semaines. .. Les parents des 90 enfants concernés vont devoir se débrouiller par leurs propres moyens.

 

 
Pas de ramassage scolaire à Beautor pour des raisons de défaut de carte grise...
Zohra Hamdane, Jérôme Arrignon et Nicolas Duchet, avec Olivier Thull, chauffeur de bus,
Bruno Gradlet, adjoint au maire chargé des travaux et de l'urbanisme,
Jackie Goarin, maire (SE) de Beautor.