du 11 avril 2018

LOUPERSHOUSE (MOSELLE) :

Non-port de la ceinture dans le bus scolaire : trois adolescentes verbalisées à Loupershouse.


Des gendarmes ont effectué un contrôle dans un bus scolaire au matin du 23 mars dernier, sur une ligne reliant Puttelange-aux-Lacs à Farébersviller.  Photo archives RL

 
Au matin du vendredi 23 mars, trois adolescentes d'une quinzaine d'années ont été verbalisées dans le bus scolaire les transportant de Puttelange-aux-Lacs à Farébersviller. Les gendarmes ont effectué un contrôle dans le véhicule à Loupershouse. Ils ont constaté que les trois élèves n'avaient pas bouclé leur ceinture. Il y a quelques jours, les parents des trois ados ont reçu le PV dans leur boîte à lettres. L'amende pour non-port de ceinture par les passagers d'un autocar s'élève à 135 € mais elle est ramenée à 90 € si elle est réglée dans les quinze jours.

Les parents de l'une des jeunes filles jugent la sanction sévère mais s'y plieront : « Notre fille se rendait au lycée à Freyming-Merlebach. Nous avons reçu le PV à la maison. Il a été rédigé au nom de l'adolescente qui a 15 ans. Mais c'est nous qui paierons. C'est une amende élevée ». Les trois copines étaient seules dans le bus. « Il aurait peut-être pu y avoir un dernier avertissement avant sanction. Mais c'est comme ça. Il faut donc prévenir les élèves qu'ils s'exposent réellement à une amende s'ils ne mettent pas la ceinture de sécurité en bus », ajoutent les parents.

Le capitaine Lallemand, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Sarreguemines, explique que ces contrôles entrent dans les missions quotidiennes des gendarmes. « Chaque unité mène des opérations ponctuelles. On le fait pour le bien des passagers du bus. En cas d'accident, la ceinture sauve des vies. Elle est obligatoire depuis longtemps mais on constate encore pas mal d'infractions », insiste l'officier.

Que dit la législation ?

C'est bien aux parents d'informer et d'inciter leurs enfants à boucler la ceinture de sécurité dans les transports scolaires.

« Le chauffeur du bus n'est pas responsable des passagers n'ayant pas attaché leur ceinture de sécurité, y compris pour les moins de 18 ans. En cas de contrôle, un passager d'autocar n'ayant pas mis sa ceinture, souvent ventrale à deux points d'attache, encourt une amende de quatrième classe soit 135 € », explique le site legipermis.com. Le passager doit néanmoins être informé de l'obligation du port de la ceinture par des panonceaux dans l'autocar ou par le conducteur.

Le port de la ceinture de sécurité aux occupants des véhicules de transport en commun est obligatoire depuis 2003. Depuis 2015, tous les bus ont l'obligation d'être équipés de ceintures de sécurité sur tous les sièges.

Stéphane MAZZUCOTELLI