Si vous souhaitez organiser une action de sécurité dans les transports de jeunes pour les élèves de votre établissement, de votre commune, pour votre société, vous pouvez contacter l'ADATEEP de votre département.

Contacts  

 
Campagne nationale de l'ANATEEP 2020-2021
 


 

Campagne d'éducation à la sécurité
dans les transports de jeunes.

 

 
Les actions ont lieu tout au long de l'année scolaire.

 
L'ARTEJ s'associe pleinement à la 34ème campagne d'éducation à la sécurité de l'ANATEEP.

La 34 ème campagne d'éducation à la sécurité et à la citoyenneté, « TRANSPORT ATTITUDE », pose la question :

"Il est où le danger ?"

Une fois de plus, les dernières statistiques d'accidentologie du transport scolaire ont montré que les accidents les plus graves surviennent autour du véhicule à l'arrêt. L'ANATEEP veut insister auprès des jeunes en les interpellant sur la présence de risques à l'approche de leur transport. L'objectif est de les sensibiliser à la nécessité d'être particulièrement attentifs aux abords du car ou du bus, de ne pas traverser derrière ni devant le véhicule au point d'arrêt, mais d'attendre que le véhicule se soit éloigné, d'éviter d'utiliser son téléphone mobile afin d'avoir toute la concentration requise. Dans les gares routières et/ou scolaires dans lesquelles affluent à la fois de nombreuses personnes et des véhicules, la vigilance s'impose car le danger surgit de partout.

Le transport scolaire est le mode de transport routier le plus sûr, loin devant la voiture particulière ou le deux-roues, notamment motorisé. De nombreuses améliorations réglementaires et techniques, comme l'équipement de l'ensemble des autocars en ceintures de sécurité et leur port obligatoire, contribuent à cette sécurité et à la confiance des familles. Mais des drames peuvent survenir à cause de simples comportements humains défaillants : des bousculades près d'un autocar, l'inattention à la traversée, le refus ou l'oubli de boucler sa ceinture de sécurité. C'est pour lutter contre ces causes d'accident que la nouvelle campagne nationale d'éducation « Transport attitude » 2020 est lancée.

Enfin, le danger peut être également dans des comportements inappropriés ou des faits de harcèlement contre des élèves. Le harcèlement ne s'arrête pas au portail de l'établissement scolaire. Se taire revient alors à cautionner le harceleur. Pour tout témoignage ou question relatifs à de tels agissements, téléphonez au 3020* et dites « Non au harcèlement ! ».

* numéro vert, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés). Gratuit, anonyme, confidentiel.

Quelques consignes fondamentales :

  • Lors de ses animations, l'ANATEEP, l'ARTEJ ou les ADATEEP rappellent aux élèves qu'il ne faut pas traverser devant ni derrière un car à l'arrêt mais attendre que celui-ci soit parti pour avoir toute la visibilité requise.
  • Les parents qui attendent leurs enfants ou les conduisent au car doivent se placer du côté de l'accès au car, afin d'éviter de contraindre leur enfant à traverser de manière intempestive.
  • Bien entendu, le port obligatoire de la ceinture de sécurité est également rappelé ; la ceinture évite l'éjection du passager en cas de retournement.
  • Enfin, aujourd'hui, les baladeurs MP3 et téléphones mobiles permettent d'écouter de la musique tout en se déplaçant. Cependant, les jeunes doivent éviter l'usage de ces appareils lors de ces moments délicats pour leur sécurité et sur ces zones de danger. Ils doivent pouvoir entendre les véhicules qui circulent ; tous leurs sens (vision, écoute, attention,.) doivent être en éveil.

 

Cette action est placée sous le haut patronage de :

Monsieur le Ministre de l'Education nationale, - Monsieur le Ministre de l'Intérieur, - Madame la Ministre chargée des Transports, - Madame la Déléguée interministérielle à la Sécurité Routière.

Avec le soutien, la participation de :

ADEIC, Assemblée des Communautés de France, Assemblée des Départements de France, Régions de France, Association des Maires de France, Association Réunir les PME du transport de voyageurs, APAJH, CEMEA, CNAFAL, CRS, DDEN, FCPE, FGTE/CFDT "union fédérale route", FNTV, Fondation de la route, FSU, GART, Gendarmerie Nationale, La JPA, Les Francas, La Ligue de l'Enseignement, MAE, OCCE, les PEP, Police Nationale, Prévention MAIF, Prévention Routière, SE-UNSA, SNES, SNUIPP, UNOSTRA, UNSA-Education.

Des actions recommandées par :

la Sécurité Routière.

Partenaires de la campagne :

Éducation nationale, Sécurité routière, IVECO BUS, ONU.