Actions menées, on en parle :

 


 

 

Dans le département du Lot.

le 13 novembre 2019

Cajarc

Les élèves formés à la sécurité dans les transports en car.
 

 
Au cours de l'intervention dans les classes./ Photo Artej

Le collège Georges-Pompidou de Cajarc développe des actions d'éducation à la prévention et à la sécurité, dans le cadre de son programme «d'exercices aux bons réflexes». Un exercice incendie a ainsi eu lieu le 19 septembre avec l'ensemble des élèves, et un deuxième s'est déroulé le 3 octobre avec les internes. Un exercice PPMS (Plan particulier de mise en sûreté) attentat-intrusion a eu lieu le 15 octobre.

À la fin de l'année dernière, certains élèves avaient participé à la création d'un film en réalité virtuelle, sur le thème des bons et mauvais comportements dans les bus. Le 5 novembre, pour sa 33e campagne d'éducation à la sécurité et à la citoyenneté, « Sans ceinture non au futur », l'Artej Occitanie (Association régionale pour le transport éducatif de jeunes) est intervenue dans les classes de 6e et 4e du collège. L'établissement avait souhaité accueillir cette intervention, temps fort pour la sécurité des élèves dans le transport en bus.

Vice-président de l'Artej, le formateur Jean-Louis Flahaut a insisté sur les différentes phases du transport, notamment la sensibilisation à l'évacuation d'un bus.

Ce mode de transport est de loin l'un des plus sûrs. De nombreuses améliorations réglementaires et techniques, comme l'équipement de l'ensemble des véhicules en ceintures de sécurité et leur port obligatoire, participent à cette sécurité. Toutefois, lorsqu'un autocar brûle, et c'est heureusement rare, il est urgent de l'évacuer. Les fumées qui envahissent l'habitacle ne laissent qu'une trentaine de secondes aux passagers pour quitter le véhicule. Les dangers autour du car ont aussi été abordés.

Les règles à respecter et les comportements des élèves sont aussi des axes indispensables pour l'éducation à la sécurité et à la citoyenneté. L'accent a donc été mis sur leur attention qui est souvent perturbée dans leurs déplacements par leur téléphone portable, une source d'accident notable.

Après les informations données à partir d'une vidéo et des échanges avec les élèves, des exercices en situation ont été réalisés dans un bus mis à disposition par l'entreprise Delbos.

25 000 jeunes sensibilisés

L'Artej propose à tous les collèges volontaires des séquences d'éducation à la sécurité couplées à une approche citoyenne du transport par autocar. La région Occitanie Pyrénées-Méditerranée soutient ce programme de formation, 25 000 jeunes sont sensibilisés sur l'ensemble du territoire régional.

 

 

le 9 novembre 2019

Lacapelle Marival

Une journée de prévention sur la sécurité dans les bus scolaires.

 
Des élèves attentifs.

 
L'Artej (Association régionale pour les transports éducatifs de jeunes) de la région Occitanie et l'Anateep (Association nationale pour les transports éducatifs de l'enseignement public) sont intervenus lundi 4 novembre pour une opération de sécurité dans les cars, «Sortir vite», au collège Jean Monnet de Lacapelle.

C'est la 33e campagne d'éducation à la sécurité et à la citoyenneté. Ces interventions sont réalisées dans le cadre d'une convention entre l'Artej et la région Occitanie. L'année scolaire précédente, pas moins de 25 000 élèves ont été sensibilisés à la sécurité dans et autour des bus. Alain Estival, président de l'Artej Occitanie, et Jean-Louis Flahaut, vice-président de l'Anateep sont donc intervenus auprès des élèves de 6e et de 5e de Lacapelle.

Dans un premier temps, une vidéo est présentée aux élèves, où l'on voit les différents accidents qui peuvent arriver tant à l'extérieur qu'à l'intérieur du bus. L'occasion d'édicter quelques règles de sécurité : reculer suffisamment à l'arrivée du bus, laisser le bus s'arrêter complètement, attention en montant et en descendant du bus, bien mettre sa ceinture, etc.

Dans un deuxième temps, ils ont réalisé les exercices pratiques dans un bus : attacher sa ceinture, repérer l'extincteur et le marteau brise vitres et enfin évacuer le temps en moins de 30 secondes. Les jeunes ont été très intéressés par cette sensibilisation.

 

 

le 6 avril 2019

Gramat

Les collégiens sensibilisés aux gestes citoyens.
 

 

Lundi 1er avril, avec la mise en place de trois ateliers tournants : nettoyons la nature, évacuation d'un bus, alimentation, consommer selon les saisons, Céline Bonnet, documentaliste, et Marianne Rosazza, infirmière, ont souhaité sensibiliser les 90 élèves de sixième du collège la Garenne aux gestes citoyens. Avec l'aide précieuse des ânes Hercule et Icare d'Elizabeth Duparc et Claude Mabit pour le transport, les élèves ont fait un tour de ville autour des espaces verts, de la salle des fêtes et des maisons de retraite pour collecter canettes et autres détritus abandonnés dans la nature. Plus de 50 kg de déchets ont ainsi été récoltés. Au retour Claude Mabit a souligné l'excellent comportement des élèves durant tout cet atelier et leur volonté de prendre de bonnes résolutions en ce qui concerne le respect de la nature. Un goûter offert par une grande surface de la ville a ensuite récompensé leurs efforts.

Alain Estival, président de l'Association régionale pour les transports éducatifs de jeunes (Artej) du Tarn, animait l'atelier « évacuation d'un bus ». Après une mise en situation à l'intérieur d'un véhicule puis les informations apportées sur les principales règles de sécurité et les gestes à accomplir en cas d'accident, l'activité s'est terminée par l'examen de situations présentées par un support vidéo. Les nombreuses questions posées par les jeunes ont montré tout l'intérêt qu'ils portaient à ce sujet.

Dans le troisième atelier, Olivier Audran, professeur en sciences de la vie et de la terre, a expliqué qu'en matière d'alimentation beaucoup de facteurs entrent en compte pour assurer une alimentation de qualité adaptée aux besoins de chacun. Il a notamment développé le principe qu'il fallait consommer les produits selon les saisons. En fin de journée les élèves rencontrés se disaient particulièrement satisfaits des activités réalisées lors de cet après-midi citoyenne.